Optimisation de la transition du gymnase à l’université

Annexe: 4. Mesures développées par les enseignant-e-s du gymnase

A divers échelons, les enseignant-e-s contribuent à l’amélioration de la transition gymnase-hautes écoles, en préparant leurs élèves de manière ciblée aux études supérieures, en nouant et maintenant des contacts avec les hautes écoles, ainsi qu’en collaborant à des projets avec ces dernières. Par exemple,

  • dans le cadre de leur enseignement
    • transmission permanente de connaissances disciplinaires, nécessaires pour assurer une aptitude générale aux études supérieures
    • propédeutique scientifique: orientation de leur discipline sur le programme des hautes écoles, en particulier pendant la dernière année de gymnase
    • mise en évidence, dans leur enseignement, des compétences requises dans les hautes écoles, et exercice systématique de ces dernières (par ex. techniques de présentation, lecture et analyse d’articles scientifiques, prise de note, recherche et évaluation de sources, etc.)
    • organisation de semaines d’études en collaboration avec des représentant-e-s des hautes écoles (par ex. atelier dans une haute école spécialisée, techniques de mensuration, informatique)
    •  visites d’expositions (dans les hautes écoles ou en collaboration avec celles-ci) ou d’instituts avec leurs élèves

  • dans le cadre de l’accompagnement de leurs élèves
    • accompagnement des élèves (par ex. travail de maturité), en collaboration avec des représentant-e-s des hautes écoles
    • conseils personnalisés pour les élèves souhaitant continuer d’étudier leur discipline (ou une branche lui étant liée) dans le cadre d’une haute école
    • encouragement des élèves à fréquenter des cours spéciaux organisés par les hautes écoles (par ex. dans le cadre de programmes de promotion des talents, offres «découverte»)
    • encouragement des élèves à suivre au moins une fois une leçon dans une haute école.

  • au niveau personnel
    •  contacts individuels avec les hautes écoles
    • activité dans une haute école, par ex. en tant que professeur-e, didacticien-ne de branche ou praticien-ne-formateur-trice.